Un escalier suspendu est une alternative à l’escalier classique

escalier suspendu

Publié le : 30 mars 20153 mins de lecture

L’escalier fait partie de l’un des atouts pouvant embellir une maison. En effet, l’escalier suspendu est une des belles innovations qui assure cet aspect. De plus, il est tout à fait possible de l’installer selon les besoins de chacun, dans une architecture ancienne, ou moderne.

L’escalier, une structure utilisée depuis des millénaires par les menuisiers, charpentiers ou escaliéteurs, servant à monter ou descendre d’un étage à un autre ou pour monter et descendre d’un quelconque édifice en hauteur. Ce dernier, en un véritable phénomène, a connu un franc succès auprès des constructeurs, et très prisé des propriétaires d’appartements ou maisons plus modernisés désirant un style déco épuré. Pour un escalier suspendu, imposant de par son style épuré et de nombreux matériaux et formes le composant comme le bois, l’inox, la pierre, le marbre ou même le verre, il se distingue toujours de l’escalier classique. La pose d’un escalier suspendu ne requiert pas de gros travaux. Autoporteur, il se fixe directement au mur par l’intermédiaire de goujons en acier enrobés de coussinets de façon à absorber les chocs ou tenus par des balustres. Très solide de par sa forme, il offre aussi un confort et donne un aspect moderne, design et très tendance à la chambre ou le séjour dans lequel il est implanté. C’est toujours un charme que d’admirer les marches et le style unique de ce type d’escalier. Non seulement il offre un confort visuel de légèreté et d’esthétique, mais il privilégie également, la clarté de la pièce, grâce aux espacements entre les marches et le mur. Mais également, sa beauté de son design s’affirme parfaitement grâce à l’absence de coins pleins, et il n’a nullement besoin de limons ou de contremarches. La conception d’un escalier flottant ou en suspension requiert cependant, des études sérieuses et l’avis d’un spécialiste avant sa pose. En ce sens que les marches nécessitent un mur porteur ou plus communément appelé « mur d’échiffre ». Mais également, la fixation des marches diffère les unes des autres. Ceci, dépendant du fabricant ou du matériau utilisé. Par ailleurs, l’encastrement des goujons doit répondre à des normes de profondeurs, mais aussi la solidité du mur d’échiffre doit être mise en évidence, car c’est sur ce dernier que reposera tout le poids que vont subir les marches. Enfin, il est toujours conseillé de consulter les professionnels pour le choix, l’adaptation et la pose de cette structure.

Installer un garde corps à Metz
Réalisation d'un escalier à limon central

Plan du site